Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Nettoyer, ranger et trier des fossiles, ça doit se faire...

Publié le par Phil Fossil

Ce week-end, pas de sortie prévue, la météo est annoncée très belle, il va enfin être possible d'un minimum avancer le tri.

Les dernières trouvailles anversoises passent à la brosse et à l'eau : ossements de mammifères marins, coquilles pliocènes et actuelles. Le tout peut donc être mis en caisses plates pour séchage.

J'en profite ensuite pour étaler le seau de résidu de tamisage dans une caisse, ce n'est pas qu'il ne soit pas majoritairement sec déjà, mais cela permet un tout premier tri.

La quantité de petites dents trouvées est impressionnante, pour du anversois ! Malgré celà, elles ne constitueront pas les trouvailles du jour...

Un petit objet strié qui au départ est pris pour une dent de raie s'avère être constitué de silex altéré... Et être une tige de crinoïde légèrement pentagonale ! Un fossile crétacé remanié dans la base du Pliocène, c'est très loin d'être courant.

C'est même une première en ce qui me concerne...

Par contre vu sa taille, proche du demi-centimètre de longueur sur 2 millimètres de diamètre, ça promet pour le passage à la photo !

Je continue ensuite, le samedi et le dimanche, par le tri d'un seau de fossiles eiféliens des environs de Prüm.

Coraux, tiges de crinoïdes, plus rares brachiopodes et gastéropodes, le tout est passé à la brosse et à l'eau, mis à sécher (ça va vite vu la petite trentaine de degrés de ce dimanche après-midi) et puis déterminé et emballé.

Il est presque 18h quand je replie, que voilà de la bonne ouvrage d'expédiée !

Phil “Fossil”

Publié dans Générale, Comptes-rendus

Partager cet article

Coraux Placosmilia vidali du Santonien de Lerida

Publié le par Phil Fossil

Coraux Placosmilia vidali du Santonien de Lerida

Placosmilia vidali, Crétacé supérieur, Santonien, Lerida, Espagne. Plus grande dimension 5 centimètres.


Les coraux solitaires présentent une variabilité de forme assez extraordinaire, dans le Dévonien bien évidemment, mais le Crétacé n'est pas en reste.

Depuis le disque plat jusqu'à la corne d'abondance en passant par la "babouche", on peut voir de tout.

Ces Placosmilia sont particulièrement esthétiques et typiques du Santonien espagnol.

Ils ont été acquis à la bourse de Sainte-Marie, fin juin.

Phil "Fossil"

Partager cet article

Jurassica lève un coin du voile sur son projet pour Portland en Août

Publié le par Phil Fossil

L'année passée il y a eu une excitation et une spéculation croissantes à propos d'une proposition : construire quelque chose d'extraordinaire dans une carrière de calcaire de l'Ile de Portland.

C'est Jurassica, un projet audacieux visant à réaliser l'attraction la plus spectaculaire au monde.

Jurassica, une organisation humanitaire enregistrée, va célébrer l'exceptionnel patrimoine géologique de la “Côte Jurassique”, et est sous le haut patronage de Sir David Attenborough.

Jurassica contiendra des galeries contemporaines présentant les créatures fossiles incroyables qui ont été mises au jour le long de cette côte durant les 200 dernières années, un fantastique aquarium avec des ichthyosaures animatroniques en train de nager, et une représentation d'une plage jurassique sous un vaste toit translucide. Ici les visiteurs seront littéralement capables de revenir 150 millions d'années en arrière et voir en avant-première l'environnement extraordinairement dépaysant dans lequel les dinosaures marchaient, des monstres marins fantastiques patrouillaient en mer et des ptérosaures fendaient les cieux.

L'équipe de Jurassica organise un évènement de 4 jours à Portland, du vendredi 28 août au lundi 31 août, la première chance pour le public de voir les plans du projet, incluant l'architecture détaillée et les modèles réduits. Nous ramènerons également à la vie quelques monstres marins de la Côte Jurassique, avec un Paléo Lab, des fossiles fantastiques de la côte, des balades sur sites, conférences et activités pour enfants et adultes.

Venez nous rejoindre, l'évènement est gratuit et adapté à toute la famille. Pour les détails sur les activités et horaires, merci de consulter le site : http://www.jurassica.org/events

Pour plus d'informations, les plans, une visite virtuelle, une foire aux questions et vous inscrire à notre newsletter consultez notre site : http://www.jurassica.org

Vous pouvez également voir l'avancement du projet et contacter notre équipe sur la page facebook : www.facebook.com/jurassica.org et sur Twitter @TheJurassica

Alison Smith, Jurassica Project Coordinator

http://jurassiccoast.org/news-and-events/jurassic-post/1382-jurassica-brings-bite-size-chunk-of-project-to-portland-in-august#.VbjVCe5pDe8.facebook

Phil “Fossil”

Partager cet article

Superbe vertèbre d'ichthyosaure du Lias de Lorraine

Publié le par Phil Fossil

Superbe vertèbre d'ichthyosaure du Lias de Lorraine

Ophthalmosaurus sp., vertèbre, Lias, Lorraine. Diamètre 13 centimètres.

Les ichthyosaures possédaient des vertèbres plutôt aplaties dont les deux faces sont creusées, lorsqu'elles sont brisées leur tranche ressemble fortement à un diabolo.

Cette pièce est très complète et d'une taille hors du commun pour du matériel français.

Elle a été obtenue à la bourse de Sainte-Marie aux Mines, fin juin, chez une exposante qui liquidait une importance collection de matériel local.

Malheureusement sa provenance exacte était inconnue, de même que son niveau stratigraphique, si quelqu'une ou quelqu'un parmi vous a une idée sur la chose, merci de nous laisser un petit commentaire.

Phil “Fossil”

Superbe vertèbre d'ichthyosaure du Lias de Lorraine

Partager cet article

Trier des fossiles au Muséum de Paris, ça vous tente ?

Publié le par Phil Fossil

France - Doctorante brésilienne en Archéozoologie cherche un(e) bénévole pour l'aider dans le tri de son matériel faunique pendant le mois d’août (jusqu’au 25 août 2015)

Lieu : osteothéque du laboratoire d’Archéozoologie, Archéobotanique du Muséum National d'Histoire Naturelle – Paris (55 rue Buffon)

Courriel de Gabriela Prestes Carneiro, Doctorante au Museum National d'Histoire Naturelle de Paris en Archéozoologie

Il s´agit d´un amas-coquiller de 6.000 ans situé au fin fond de l´Amazonie, dans le Rio Itenez qui sépare le Brésil et la Bolivie.

Dans le cadre d´une étude sur l´évolution des pratiques de pêche dans la région, le travail consiste à trier le matériel de manière à sortir des ossements de vertébrés. Ceci vous permettrait d’acquérir une initiation à l’anatomie de ces belles créatures tropicales (caïman, raies, poissons-chats, daims, tortues, pirañas, anaconda) ainsi qu'une découverte des disciplines de l’Archéozoologie et de l’Anatomie comparée.

Conditions : Etudiant en Archéologie (privilégié) ayant un logement sur Paris\banlieue et étant ponctuel.

Une convention de bénévolat sera signée avec le Museum.

Durée : les demi-journées de une semaine à un mois, selon vos disponibilités pendant le mois d’août

Lieu : osteothèque du laboratoire d’Archéozoologie, Archéobotanique du Muséum National d´Histoire Naturelle – Paris (55 rue Buffon)

Si les anacondas, les caïmans et les escargots ne vous font pas peur , merci de me contacter à
l’adresse suivante : gabi_prestes@hotmail.com !

http://archeologia.be/fouilles2015031.html

Aah, si j'avais plus de congés, j'irais bien l'aider une semaine ou deux, moi...

Phil “Fossil”

Publié dans Annonces et Pub

Partager cet article

Molaire d'Archidiskodon meridionalis du Plio-Pléistocène de Hongrie

Publié le par Phil Fossil

Molaire d'Archidiskodon meridionalis du Plio-Pléistocène de Hongrie

Archidiskodon (ex-Mammuthus, ex-Elephas) meridionalis, Pliocène au Pléistocène, Buguy, Hongrie. Longueur 11 centimètres.

Cette molaire appartenait à un cousin plus méridional (d'où son nom) du mammouth laineux, il vivait entre 3,5 et 1 million d'années dans les parties du Sud de l'Europe.

Ce qui ne l'empêchait pas de remonter occasionnellement plus au Nord lors de périodes de relatif redoux, au plus fort des Interglaciaires, notamment.

Elle a été gentiment reçue d'un exposant lors d'un achat assez important fait à la Bourse de Sainte-Marie-aux-Mines, fin juin 2015.

N'en possédant pas encore dans ma collection, ce cadeau m'a fait un immense plaisir !

Phil “Fossil”

Publié dans Classes d'organismes

Partager cet article

 10 jours en Anjou et Alsace-Lorraine (4)

Publié le par Phil Fossil

Jeudi 25 juin 2015

Première vraie “journée professionnelle”, le monde y est plus présent, j'en veux pour preuve les problèmes de parking. On doit garer significativement plus loin sur une prairie reconvertie en parking payant.

On continue notre visite de la veille, vu la taille nettement plus imposante de la manifestation par rapport à l'an passé.

J'achète des dents de squale de Floride, quelques rares dents de requins miocènes d'Allemagne, et je continue dans le Dahkla.

Quelques coquilles actuelles et vestiges crâniens d'animaux actuels (bison et coyote) sont acquis également pour nous et notre blogopote El Lobo.

Les minéraux ne sont pas parmi mes priorités cette année, c'est une certitude. Je préfère obtenir des fossiles que je n'ai pas encore...

J'acquiers deux espèces de grandes nummulites éocènes, une série d'Egypte, les plus grandes provenant d'Arménie.

Des beaux coraux Placosmilia vidali du Santonien espagnol, et des oursins Eupatagus antillarum/floridanus de l'Eocène de Floride sont également achetés.

Mais là aussi, la fatigue arrive vite, aidée par la chaleur de plus en plus présente ! Il ne sera pas tard quand on rentrera au gîte pour se rafraîchir, se reposer et aller souper à notre resto désormais habituel... Enfin ça c'est ce qui était prévu au départ !!!

Notre amie Anna, présidente du CMPB, laquelle nous avait donné un grand coup de main lorsque la voiture nous avait lâché le dimanche l'année précédente, a le même problème que nous un an auparavant : la pompe à eau, pourtant changée peu avant le départ, a rendu l'âme.

Nous allons la récupérer ainsi que son amie au garage à Sainte-Marie pour les emmener à leur hôtel, repartons jusqu'au resto prévu avec un cinquième larron (Steve) et soupons tous là.

Excellente idée le buffet alsacien à volonté, vu la “légèreté” coutumière des plats locaux je décide de réduire drastiquement les portions.

On ramène ensuite les filles à leur hôtel, Steve à son véhicule et on rentre sur notre gîte. On est nettement plus tôt qu'à notre habitude, c'est une bonne chose...

Gros problème : la digestion est plus que pénible, j'ai un mal fou à m'endormir et la nuit est très courte et fragmentée en épisodes ! Ca promet pour le lendemain où on a prévu de faire du tourisme...

Vendredi 26 juin 2015

Le réveil est absolument pénible, la digestion n'est assurément pas terminée, je descend néanmoins déjeûner de quelques rondelles de baguette beurrée avec un peu de fromage. Avec un café, c'est tout ce que je peux avaler...

Anna, que jous avions prévu d'aller chercher et d'amener à la bourse nous téléphone qu'un exposant l'a déjà emmenée, on remonte dans la chambre et je me remets au lit pour récupérer les heures perdues cette nuit.

Il sera 15h (!) quand j'émerge enfin, on refait un saut à la bourse où je récupère des pièces peu chères, vu l'épuisement de ma personne, comme de ma bourse.

Parmi celles-ci des vertèbres de Basilosaurus, cétacé primitif du Priabonien de Dahkla. Mais aussi des fossiles lorrains chez une dame qui liquide des trouvailles locales à des prix incroyables : deux grandes vertèbres d'ichtyosaures de Lorraine à 10 euros l'exemplaire...

Un marocain vendant également des restes de mosasaures à des prix plus que correct, j'en engrange une belle série, notamment des vertèbres de Mosasaurus beaugei et morceaux de mandibules de Globidens phosphaticus.

Mes premiers minéraux sont achetés, quartz hyalins et enfumés de l'Oisans et du Massif du Mont-Blanc.

Le souper de la veille est enfin passé, en route pour notre resto habituel où les portions, bien que copieuses, sont plus digestes !

Ce coup-ci non plus, on ne doit pas nous bercer...

A suivre...

Phil “Fossil”

Publié dans Comptes-rendus

Partager cet article

Si Dieu avait vraiment existé...

Publié le par Phil Fossil

Si Dieu avait vraiment existé...

LOL

Phil "Fossil"

Partager cet article

Ammonite à déterminer du Kimméridgien de Geisingen

Publié le par Phil Fossil

Ammonite à déterminer du Kimméridgien de Geisingen


Ataxioceras sp. probable, Kimméridgien, Geisingen, Allemagne. Diamètre 7 centimètres.


Ce spécimen, découvert en cette fin de juin lors de notre sortie à Geisingen, est sorti intact après un coup de marteau particulièrement heureux.

Je vous le livre à peine nettoyé à la brosse et à l'eau, une petite séance de percuteur pneumatique est encore nécessaire pour enlever le reste de gangue calcaire.

Je pense personnellement à une variété d'Ataxioceras, mais les côtes plus marquées me font douter : si d'aventure quelqu'un(e) parmi nos lecteurs ou lectrices a une meilleure idée, merci de nous laisser un commentaire...

Phil "Fossil"

Publié dans A déterminer SVP

Partager cet article

Exposition de fossiles d'Ardèche à Privas

Publié le par Phil Fossil

Exposition de fossiles d'Ardèche à Privas

L'exposition Fossiles d'Ardèche se tiendra du 6 juillet au 28 août aux Fonts du Pouzin à Rompon.


Paléodécouvertes vous proposera des expositions, ateliers de fouilles et balades géologiques.


Retrouvez le programme complet sur le site Internet :


http://www.paleodecouvertes.org/

Phil "Fossil"



Exposition de fossiles d'Ardèche à Privas

Publié dans Annonces et Pub

Partager cet article